• fr
  • fr
    Éducation internationale
    Services aux centres de services scolaires
    Développement international
    Nouvelles
    Accès experts
    Contactez-nous

     

    ← Toutes les nouvelles

    COMMUNIQUÉ | Réponse d’Éducation internationale suite à l’annonce faite le 19 mai 2022 par le ministre Jean Boulet

     

    24 mai, 2022

    QUÉBEC, le 20 mai 2022 – Éducation internationale se réjouit de l’annonce faite le 19 mai par le gouvernement québécois concernant l’exemption des droits de scolarité des étudiant-e-s étranger-ère-s qui s’inscriront dans un programme ciblé par l’Opération main d’œuvre dans un établissement collégial ou universitaire francophone à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Ces étudiant-e-s verront leurs droits de scolarité ramenés au même montant que ceux réclamés aux étudiant-e-s québécois-e-s. L’effet souhaité de l’initiative est de régionaliser l’immigration et de contribuer à combattre la pénurie de main d’œuvre auquel le Québec est confronté dans certains secteurs d’activités.

    Néanmoins, il est essentiel que cette initiative ou une initiative similaire vienne s’appliquer aux élèves internationaux qui s’inscrivent dans un programme de formation dans les centres de formation professionnelle francophones à l’extérieur de la CMM. En plus de faire l’objet d’une forte demande à l’international, les centres de formation professionnelle du Québec répondent aux besoins du marché de l’emploi dans les secteurs priorisés par l’Opération main d’œuvre, en santé et services sociaux, en technologie de l’information et en construction.

    De plus, et tout comme il en est le cas pour les universités et les cégeps, les élèves internationaux viennent compléter les cohortes de programmes de formation professionnelle en perte de vitesse auprès des élèves québécois, ce qui permet de maintenir une offre de formation essentielle à la qualification d’une main d’œuvre hautement en demande un peu partout au Québec.

    Rappelons qu’au quatrième trimestre de 2021, le nombre de postes vacants au Québec, dont un fort pourcentage nécessite une qualification de la formation professionnelle, s’élevait à 238 140 (Emploi Québec). Étendre la mesure annoncée par le ministre Jean Boulet aux programmes de formation professionnelle permettrait de répondre rapidement et efficacement aux enjeux de pénurie de main d’œuvre puisque ces programmes sont de courte durée et privilégient l’enseignement de compétences en lien direct avec le marché du travail. Les régions du Québec pourraient ainsi bénéficier plus rapidement de travailleurs et travailleuses qualifiés.

     

    À propos d’Éducation internationale

    Éducation internationale est une coopérative sans but lucratif de services de développement et d’échanges en éducation. Elle regroupe la majorité des centres de services scolaires et commissions scolaires du Québec. Elle a pour mission d’offrir des services de qualité permettant de réunir, de soutenir et de représenter les centres de services scolaires et commissions scolaires dans leurs activités d’internationalisation de l’éducation, notamment à travers le recrutement d’élèves internationaux en formation professionnelle

    — 30 —

     

    Renseignements :

    Manon Ménard
    Conseillère en communication et marketing
    Éducation internationale
    mmenard@education-internationale.com

    Retour au blogue