• en
  • en
    Éducation internationale
    School services centers services
    News
    Accès experts
    Contactez-nous

     

    ← All News

    COMMUNIQUÉ | Réforme du PEQ : inéquité envers les diplômé-e-s de la formation professionnelle

     

    12 August, 2020

    QUÉBEC, le 11 juin 2020 – Éducation internationale, représentante des commissions scolaires et des centres de formation professionnelle du Québec sur la scène l’internationale, dénonce l’iniquité de la réforme du Programme de l’expérience québécoise (PEQ) envers les diplômé-e-s de la formation professionnelle.

    En effet, aucun-e diplômé-e de la formation professionnelle ne pourra, via le PEQ, obtenir sa résidence permanente avant la fin de son permis de travail post-diplôme en raison de la durée d’expérience de travail demandée de 24 mois, soit le double de celle demandée aux diplômé-e-s de niveaux collégial et universitaire.

    Le ministre l’Immigration de la Francisation et de l’Intégration Simon Jolin-Barette affirme, dans le communiqué publié le 28 mai dernier, que la réforme du PEQ s’articule sur 4 objectifs, dont la sélection plus efficace (des candidat-e-s) pour répondre aux besoins du marché du travail. Pourtant, les métiers issus de la formation professionnelle représentent près de 30 % des professions ayant un déficit de main-d’œuvre ou qui en auront d’ici les 5 prochaines années. On parle ici de soudeur-euse-s, de mécanicien-ne-s, de cuisinier-ère-s, d’infirmier-ère-s auxiliaires, d’agent-e-s de soutien informatique et de dizaines d’autres domaines en demande.

    Alors que la majorité des centres de formation ont du mal à recruter des élèves au Québec, il est essentiel de se tourner vers l’international afin de compléter leurs cohortes et de bénéficier de l’apport de ces futur-e-s travailleur-euse-s qualifié-e-s.

    Éducation internationale demande au gouvernement du Québec d’uniformiser à 12 mois l’expérience de travail demandée pour l’accès PEQ des diplômé-e-s de la formation professionnelle et déplore que seules les formations de 1 800 heures et plus soient admissibles, contrairement à ce qui avait été annoncé lors de la première réforme.

    À propos d’Éducation internationale

    Éducation internationale est une coopérative sans but lucratif de services de développement et d’échanges en éducation. Elle regroupe la majorité des commissions scolaires francophones et anglophones du Québec, plusieurs organismes et associations fournissant des services aux commissions scolaires, ainsi que des instituts gouvernementaux. Elle a pour mission d’offrir des services de qualité permettant de réunir, de soutenir et de représenter les commissions scolaires du Québec dans leurs activités d’internationalisation de l’éducation.

    — 30 —

    Renseignements aux médias :

     

    Audrey-Anne Déry

    Agente aux communications

    Éducation internationale

    aadery@education-internationale.com

    Retour au blogue