DÉVELOPPEMENT – Un séminaire au Québec enrichissant pour la délégation malienne du PEJM

| 08.05.2017

Les treize délégués maliens en mission au Québec dans le cadre du Projet pour l’Employabilité des Jeunes au Mali (PEJM) sont repartis samedi dernier la tête pleine d’idées pour optimiser la formation professionnelle dans leurs centres.

La deuxième et dernière semaine de leur mission s’est tout d’abord déroulée à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, où les délégués ont participé à des formations sur divers sujets tels que les habiletés politiques des gestionnaires, le recrutement et la valorisation des femmes dans les métiers traditionnellement masculins, l’insertion professionnelle des élèves, ainsi que la gestion des équipements et ateliers.

Tout au long de leur séjour, la délégation a pu apprécier la collaboration entre les gestionnaires, les enseignants et les conseillers pédagogiques dans les centres, travaillant tous pour encourager la réussite des élèves. Les délégués se sont dits impressionnés par les liens entre les centres de formation et le secteur privé québécois, et par les stratégies mises en œuvre afin d’attirer et d’intéresser les élèves à la formation professionnelle. Éducation internationale tient d’ailleurs à remercier l’entreprise Manac d’avoir accueilli la délégation pour une visite de leur usine.

Le PEJM a tenu son comité technique à la Baie de Beauport le jeudi 4 mai dernier. Le but de cette rencontre était de valider le bilan des premiers mois du projet et le plan de travail de l’année suivante. Vendredi, les délégués ont pu faire une rétrospective de leur mission et ils ont  identifié les points sur lesquels ils souhaitent travailler dans leurs centres de formation.

La délégation, accompagnée de Marie-Pierre Simard, agente logistique en développement international, Pascale Buist, directrice du développement international, et Charles Mantha, chargé de projets en développement international, lors de leur rencontre bilan dans les locaux de la Fédération des commissions scolaires du Québec, le 5 mai 2017.
Pour plus de photos de cette mission du PEJM, consultez la page Facebook d'Éducation internationale.

La mise en œuvre du séminaire, quelques mois après le démarrage des activités, offre une valeur ajoutée importante au projet. Les partenaires ont ainsi pu échanger sur leurs besoins et sur les possibilités qu’offre le PEJM. Le séminaire a également pu rassembler les responsables des différents centres et directions nationales participants, favorisant la mise en place d’une communauté de pratique.

Dans les prochains mois, de nouvelles formations à l’intention des gestionnaires maliens seront données au Mali par les experts des commissions scolaires membres d’Éducation internationale. La formation des enseignants et le diagnostic des équipements des centres sont également prévus.

Pour rappel, le PEJM est un projet de cinq ans réalisé par Éducation internationale et financé par Affaires mondiales Canada à hauteur de 8 211 597 dollars canadiens. L’objectif du projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de l’employabilité des jeunes au Mali par une offre de formations professionnelles qualifiantes répondant aux besoins du marché du travail malien. Le PEJM appuie cinq centres de formation professionnelle maliens servant un total de 1000 élèves dans quatre régions.

Plusieurs membres de la Coopérative sont impliqués dans le PEJM : les Commissions scolaires Marie-Victorin et de la Beauce-Etchemin, qui ont accueilli la délégation du 22 avril au 6 mai 2017, le Collège Laflèche, les Commissions scolaires de la Capitale, de Charlevoix, de l’Énergie, du Lac-Saint-Jean, de Laval et de l’Or-et-des-Bois et la Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec (SOFAD).