Depuis 2001, Éducation internationale a réalisé plus de vingt-cinq projets et mandats de développement international, pour une valeur globale d’environ 13 millions de dollars canadiens. Ces projets ont été réalisés principalement en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Ceux-ci ont permis à une centaine d’experts(es) québécois(es) de partager leur savoir-faire avec des milliers de collègues des pays en voie de développement.

Éducation internationale intervient en éducation de base (enseignement préscolaire, primaire, secondaire et éducation des adultes), en gestion de l'éducation et en formation professionnelle et technique. Nos interventions visent à appuyer tant des institutions d’enseignement à l’étranger que des systèmes éducatifs dans leur ensemble (interventions à l’échelle nationale et appuis au niveau ministériel).

Les deux vidéos suivantes illustrent le type de projets réalisés par la coopérative et ses membres en développement international.

Vidéo présentant un projet réalisé au Mali :

       Cliquez ici pour visionner une vidéo présentant des commissions scolaires impliquées à l'international

 

 

 

Formation professionnelle

Haïti (2016-2020)

Compétences pour l’emploi en tourisme et en hôtellerie en Haïti (CETHH)

 L’objectif de cette initiative financée par Affaires mondiales Canada et réalisée en collaboration avec le Cégep de Saint-Jérôme est de contribuer à l’essor d’une industrie touristique durable qui accroît la prospérité des Haïtiens et Haïtiennes dans les régions de Port-au-Prince (École Hôtelière d’Haïti) et des Cayes (l’Institut de formation hôtelière et touristique du sud). Plus spécifiquement, les actions entreprises au cours de ces 4 années contribueront à l’amélioration des services en compétences pour l’emploi offerts par les institutions de formation professionnelle et technique.

Affaires mondiales Canada – Valeur : 3 253 410 $ CAN 

·         Le renforcement de la gestion organisationnelle de deux établissements publics d’enseignement en compétences pour l’emploi, soient l’École hôtelière d’Haïti (EHH) et l’Institut de formation hôtelière et touristique d’Haïti (IFORHT) qui relèvent tous deux du ministère du Tourisme et des Industries Créatives (MTIC);

·         Le développement, l’amélioration et la mise en œuvre de programmes de compétences pour l’emploi au niveau professionnel et technique dans le secteur touristique et hôtelier qui intègrent l’environnement et répondent aux divers besoins du marché du travail et de l’entrepreneuriat pour les jeunes, les femmes, les hommes et les groupes vulnérables, notamment les personnes en situation de handicap (PSH);

·         Une collaboration renforcée entre l’EHH, l’IFORHT et l’industrie de l’hôtellerie et du tourisme, largement représentée par l’Association touristique d’Haïti (ATH), également partenaire du Projet. 

Mali (2015-2021)

Projet pour l'employabilité des jeunes au Mali (PEJM)

Affaires mondiales Canada – Valeur : 8 211 597 $ CAN

·         Contribution à la réduction de la pauvreté et à l'amélioration de l'employabilité des jeunes par la formation professionnelle qualifiante dans les domaines de la transformation agroalimentaire, de la mécanique de véhicules et de la menuiserie métallique.

·         Amélioration de l'offre et de l'accès à des formations professionnelles qualifiantes répondant aux besoins du marché du travail malien.

·        Capacité accrue des organismes d'appui à l'insertion professionnelle d'appuyer les jeunes dans leur insertion au marché du travail. Promotion de la formation professionnelle comme moteur de réussite professionnelle.

·         Appui à la direction de cinq centres de formation professionnelle maliens, pour un total de 1000 élèves dans quatre régions.

·         Sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat et soutien à l'insertion socioprofessionnelle.

Projet géré par Éducation internationale.

* Projet réalisé en partenariat avec le Collège Laflèche, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, la Commission scolaire de la Capitale, la Commission scolaire de Charlevoix, la Commission scolaire de l'Énergie, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, la Commission scolaire de Laval, la Commission scolaire Marie-Victorin, la Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles et la Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec (SOFAD).

Mali (2014-2020)

Formation agricole pour la sécurité alimentaire au Mali (FASAM)

Affaires mondiales Canada – Valeur : 21 500 000 $ CAN (Valeur des services d’Éducation internationale: 3 150 000 $ CAN)

·         Appui-conseil, formation et consultation pour l’implantation effective de deux programmes de formation professionnelle dans trois centres de formation professionnelle selon l’approche par compétences

·         Développement d’un programme de formation (Certificat d’aptitudes professionnelles en agriculture) et implantation dans une institution d’enseignement agricole

·         Identification des besoins de formation, formation et mentorat d’enseignants et formateurs du domaine agricole dans quatre centres de formation

·         Appui à la gestion efficace des quatre centres de formation et à la gouvernance de ceux-ci avec les partenaires du milieu

·         Appui au développement et à la gestion d'activités génératrices de revenus dans les quatre centres de formation

Projet géré par une coalition de partenaires dont l'Université Laval est maître d'oeuvre et à laquelle participe également le Collège Boréal.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, la Commission scolaire des Phares, la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, la Commission scolaire de la Côte-du-Sud, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin, la Commission scolaire du Lac-St-Jean et la Commission scolaire des Hauts-Cantons.

Mozambique (2013-2016)

Création et développement de curricula, et organisation scolaire, pour les cours de niveau technique médium à l’Institut industriel 1º de Maio

Banque mondiale/Ministère de l’éducation du Mozambique – Valeur 430 530 $ CAN

·         Diagnostic institutionnel de l’institut

·         Identification et analyse des besoins de formation des enseignants et gestionnaires de l’institution d’enseignement

·         Élaboration d’un plan d’action pour le renforcement institutionnel de l’institution pour le Développement de six programmes de formation: (administration et marketing; génie civil engineering; télécommunications; système d’information de gestion; dessin de bâtiment, et support informatique)

·         Assistance technique et formation en approche par compétences et développement de programmes

·         Réalisation d’analyse de situation de travail dans les six secteurs de formation visés

Mozambique (2013-2014)

Consultation pour le développement des compétences professionnelles des enseignants et gestionnaires de la formation professionnelle au Mozambique

Banque mondiale /PIREP – Valeur 910 000 $ CAN

 ·         Collecte de données et analyse des besoins de formation des enseignants de la formation professionnelle et technique dans les secteurs de formation suivants : administration et management; tourisme et hospitalité; maintenance industrielle; agriculture et agro-industrie; et mines.

·         Collecte de données et analyse des besoins de formation des gestionnaires d’institutions et d’unités administratives de la formation professionnelle et technique au niveau local, national et institutionnel

·         Développement d’un plan de formation pour les formateurs et gestionnaires

·         Formation des formateurs et gestionnaires tel que prévu dans le plan de formation.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (mines), Commission scolaire de l’Énergie (maintenance industrielle), le Collège Laflèche (tourisme et hospitalité), le Cégep Garneau (administration et management) et l’Université de Guelph-Campus d’Alfred (agriculture et agro-industrie)

Pérou (2013-2015)

Renforcement de la formation professionnelle à Lima nord

Affaires mondiales Canada – Valeur 1 855 285 $ CAN

Le projet vise à renforcer les capacités institutionnelles du Réseau des CETPRO (14 centres de formation professionnelle) en matière de gestion des établissements, pédagogie, accès des femmes à la formation et au marché du travail, et le développement de services à la communauté. Le projet couvre sept filières de formation (coiffure et esthétique, confection textile, informatique, mécanique automobile, vente au détail, artisanat et travaux manuels, hôtellerie et tourisme) et prévoit la modernisation du curriculum et des équipements du programme de mécanique automobile ainsi que la formation des enseignants de ce programme.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire de la Capitale, la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin et la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.

Pérou (2009-2012)

Amélioration de l’adéquation de la formation professionnelle aux besoins du marché du travail de Lima

Affaires mondiales Canada - Valeur : 647 910 $ CAN

Ce projet a permis le renforcement des capacités institutionnelles du Colegio técnico experimental Jesús Obrero (CTEJO) par l’amélioration des pratiques de gestion, la modernisation de l’atelier de mécanique générale et le développement d’un réseau de relations avec les entreprises de Lima. Le projet a également amené à la mise en place d’un programme de formation continue en mécanique générale afin de favoriser l’accès à la formation professionnelle pour les travailleurs en exercice et les élèves féminines.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire de la Capitale, la Commission scolaire de Montréal et la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.

Guadeloupe (2011)

Formation de formateurs en accompagnement personnalisé des étudiants en formation professionnelle

Rectorat de l’Académie de Guadeloupe - Valeur 5 950 $ CAN

Le mandat a consisté à concevoir et dispenser une formation pour un groupe de 25 à 30 formateurs qui ont dû, à leur tour, former l’ensemble des enseignants en formation professionnelle et technique de la Guadeloupe sur l’accompagnement personnalisé.  Plus précisément, les formateurs ont été préparés de manière à pouvoir former les enseignants à l’animation de session de formation en accompagnement personnalisé ou à l’accompagnement dans un contexte multidisciplinaire. De plus, ils ont reçu une formation sur l’élaboration et la sélection de matériel pédagogique et de méthodes adaptées, à la réalisation de diagnostic de positionnement des élèves et à l’adaptation des contenus de formation.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire Chemin-du-Roy

Chili (2011)

Plan de mise à niveau des compétences en sciences de base, langue maternelle et formation personnelle pour les étudiants défavorisés au niveau académique

Banque Mondiale/MECESUP II – Valeur 75 200 $ CAN  

Le mandat consistait à créer un plan de mise à niveau des compétences, un plan de renforcement de l’estime de soi, un programme de formation pour les enseignants, un système de surveillance et un plan de renforcement dans chacun des domaines suivants : science de base, langue maternelle et formation personnelle.

* Projet réalisé en partenariat avec le Collège Laflèche

Mali (2008-2011)

Améliorer l'accès à la formation professionnelle- avec spécialisation en recyclage et récupération-et au marché du travail pour les exclus scolaires maliens

Affaires mondiales Canada – Valeur : 644 015 $ CAN

Le projet consistait à adapter deux filières de formation professionnelle pour une clientèle d’exclus scolaires et à intégrer l’approche par apprentissage et la pédagogie par projets au Centre de formation professionnelle multiservices de Koulikouro. Ceci devait se réaliser par le renforcement des capacités de gestion de l’établissement (élaboration de politiques, gestion financière), la formation de formateurs, la révision des programmes de formation et la rénovation des équipements du centre.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire des Bois-Francs

Chili (2010)

Élaboration et implantation de la filière de formation mécanique automobile et autotronique dans le CFT PROTEC

Banque Mondiale/MECESUP II – Valeur 80 230 $ CAN

Le mandat d’Éducation internationale était d’identifier les compétences nécessaires à la pratique de la mécanique automobile et de concevoir les modules de formation de cette filière en utilisant l’approche par compétences. Le projet visait également à définir une méthodologie d’enseignement centrée sur l’élève ; définir un plan de perfectionnement des enseignants pour l’utilisation de l’approche par compétences et à l’enseignement présentiel et virtuel ; former les enseignants à l’évaluation ; revoir les installations et équipements du centre de formation ; définir un modèle de gestion académique ; définir une méthodologie de reconnaissance des compétences ; et établir des relations d’échanges et de mobilité étudiante et professorale.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire Beauce-Etchemin

Chili (2009)

Réalisation d’un plan expérimental de mise à niveau des compétences de base des étudiants défavorisés académiquement pour 3 centres de formation professionnelle et technique et amélioration de l’efficacité des enseignants

Banque Mondiale/MECESUP II – Valeur 101 470 $ CAN (Valeur des services d’Éducation internationale, sous-traitant de Collège Laflèche : 13 390 $ CAN)

Le mandat a consisté en la réalisation d’une étude sur les causes des carences observées chez les élèves (en mathématiques et en espagnol langue maternelle) à la fin de leur formation secondaire; une formation destinée aux enseignants en formation professionnelle et technique pour la pédagogie d’enseignement des matières fondamentales; l’élaboration d’un plan de mise à niveau des compétences des élèves et des enseignants dans les matières fondamentales; la mise en place d’un système de suivi et évaluation; et la formation des enseignants au suivi et à l’évaluation.

* Projet réalisé en partenariat avec le Collège Laflèche (maitre d’œuvre du projet)

Haïti (2008-2010)

Projet d’appui au Centre de formation professionnelle d’Haïti (CFPH Canado)

Affaires mondiales Canada – Valeur : 201 600 $ CAN

Le mandat consistait à renforcer les capacités de gestion et de livraison des programmes du CFPH Canado afin de faire de cet établissement un centre de référence et d’excellence en Haïti. Cet objectif devait se réaliser par l’implantation de l’approche par compétences, la révision des programmes et une étude de faisabilité pour l’implantation de nouvelles filières de formation.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire Marie-Victorin

Mali (2008-2009)

Gestion scolaire québécoise adaptée à une clientèle déscolarisée en formation professionnelle

Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec - Valeur : 100 000 $ CAN

Le projet a consisté à organiser un colloque (au Mali) qui a permis le renforcement des capacités en gestion scolaire de la formation professionnelle pour les directeurs de la formation professionnelle de cinq pays africains (Mali, Bénin, Burkina Faso, Sénégal et Burundi). Lors de ce colloque, Éducation internationale et ses partenaires ont présenté des approches favorisant le retour aux études et le maintien à l’école des élèves sous-scolarisés et déscolarisés.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire des Bois-Francs, La Commission scolaire Rivière-du-Nord et la Fédération québécoise des commissions scolaires

Mali (2004-2005)

Analyse institutionnelle du ministère de l’Emploi et de la Formation

BAfD/Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle - Valeur : 121 800 $ CAN

Évaluation institutionnelle et organisationnelle du système éducatif en formation professionnelle, révision des textes juridiques, harmonisation du cadre institutionnel (structures et services), production d’une stratégie de mise en œuvre des changements institutionnels et organisationnels, proposition de stratégies de redéploiement des fonctionnaires.

 

Gestion de l’éducation et Éducation de base

Togo (2017-2018)

Évaluation et observation des enseignants en situation de classe au Togo

Banque Mondiale – Valeur: 228 699 $CAN

Le projet vise à favoriser l'amélioration continue de l'enseignement et de l'apprentissage auprès du ministère des Enseignements Primaire, Secondaire et de la Formation Professionnelle du Togo, à travers le projet Éducation et Renforcement institutionnel phase 2 (PERI 2). Au terme de ce projet, les experts d'Éducation internationale formuleront des recommandations et des stratégies pour l'amélioration des prestations pédagogiques des enseignants.

Honduras (2013-2018)

Renforcement de la gestion d'éducation au niveau de district au Honduras

Affaires mondiales Canada – Valeur 14 560 000 $CAN (valeur approximative des services fournis par Éducation internationale : 260 000 $CAN

Le projet appuie le développement institutionnel et le renforcement de capacité au niveau de district pour promouvoir la qualité, l'efficacité et l'équité d'éducation dans six départements géographiques. Éducation internationale fournit l’expertise en égalité entre les sexes dans un contexte scolaire dans le cadre de ce projet réalisé en collaboration avec Agriteam Canada.

Bénin (2016-2017)

Évaluation et observation des enseignants en situation de classe au Bénin

Banque Mondiale – Valeur: 261 291 $CAN

Le projet vise à favoriser l'amélioration continue de l'enseignement et de l'apprentissage auprès du ministère des Enseignements maternel et primaire du Bénin, dans le cadre du programme Fonds commun budgétaire-Partenariat mondial pour l'éducation (FBC-PME). Au terme de ce projet, les experts d'Éducation internationale ont formulé des recommandations et des stratégies pour l'amélioration des prestations pédagogiques des enseignants.

République du Congo (2015-2016)

Appui technique au Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation en matière de renforcement des capacités des enseignants du secondaire de l’enseignement général

AFD – Valeur : 311 100 $CAD

Le mandat doit servir à renforcer les capacités des enseignants et encadreurs en sciences et technologies. Un deuxième volet du projet vise à renforcer les capacités des encadreurs en évaluation des acquis. Les objectifs du mandat doivent être atteints par l’élaboration de supports de formation devant servir à la formation des enseignants et des encadreurs; la tenue de trois séminaires nationaux de formation; et une assistance technique pour la réalisation d’activités de démultiplication des formations par l’élaboration et l’utilisation de plateformes de formation à distance.

République du Congo (2015)

Audit sur l'état de pléthore des enseignants

AFD – Valeur : 42 500 $CAD

Ce mandat doit permettre au Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation (MEPSA) d’assurer une meilleure maîtrise des effectifs des personnels enseignants évoluant dans les services administratifs. Le mandat d’assistance technique consiste en l’appui au ministère pour la réalisation d’un audit et l’élaboration de recommandations et d’un plan d’action pour que celui-ci puisse maîtriser les procédures et les étapes pour le détachement des enseignants actifs vers les services administratifs, de réutilisation des agents du ministère de retour de la formation et ceux remis à la tutelle.

Kazakhstan (2014)

Service de consultation sur les ressources éducatives et le développement de manuels scolaires

Educational Resource Centre/ Nazerbayev Intellectual Schools – Valeur 18 000 $CAD

Ce mandat a consisté à former du personnel du ministère de l’éducation du Kazakhstan et des employés du Centre de ressources éducatives du réseau des écoles Nazerbayev en édition scolaire (planification, développement de matériel, format du matériel et approbation). Éducation internationale a aussi consulté le personnel et la planification du Centre pour être en mesure d’émettre des recommandations en matière de développement de matériel scolaire qui cadrent avec ses objectifs, ressources, opportunités et contraintes.

République du Congo (2012 – 2013)

Introduction et développement des tests standardisés au primaire et au secondaire 1er cycle

Banque Mondiale/PRAEBESE– Valeur 184 740 $ CAN

Ce mandat vise le renforcement des capacités du MEPSA dans l’élaboration et l’administration de tests standardisés ainsi que l’analyse des résultats et la mise en pratique d’un dispositif  de pilotage du système éducatif (primaire et secondaire) pour l’évaluation des acquis des élèves.

Gabon (2011)

Intégration du XO dans onze écoles primaires du Gabon

Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation - Valeur 57 670  $ CAN

Le projet a permis l’intégration de cinq cent micro-ordinateurs dans dix écoles primaires au Gabon afin de permettre aux élèves d’enrichir leurs expériences éducatives et de contrer un manque important de ressources pédagogiques. Pour assurer l’atteinte des résultats, le projet a également dispensé une formation et un appui pédagogique aux enseignants pour l’utilisation des ordinateurs en classe. 

Burundi (2010-2011)

Accord de jumelage avec le Ministère de l'enseignement primaire et secondaire, de la formation professionnelle et de l'alphabétisation

Banque mondiale/PARSEB – Valeur : 1 782 655 $ CAN

Ce projet a permis de renforcer les capacités institutionnelles du ministère de l’Enseignement primaire et secondaire, de la Formation professionnelle et de l’Alphabétisation (MEPSFPA) pour la mise en œuvre du Plan sectoriel de développement de l’éducation et la formation (PSDEF), à travers un appui pour améliorer les capacités de gestion et de planification du MEPSFPA, ainsi que le développement et la mise en place de stratégies pour améliorer la qualité de l’éducation au primaire et au secondaire. Les secteurs clés qui ont été couvert par le projet incluent la gestion des ressources humaines, la programmation et exécution budgétaire, le développement de la carte scolaire, le système d’information pour la gestion de l’éducation (SIGE), la gestion, le développement des curricula de l’enseignement primaire, l’inspection pédagogique, l’évaluation des acquis des élèves, la formation initiale et continue des enseignants, et la politique de réduction des redoublements.

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire du Lac-St-Jean et la Société GRICS

Burundi (2009-2011)

Formation à distance

Banque mondiale/ PARSEB - Valeur : 316 260 $ CAN

L’objectif de ce projet consistait en la mise à niveau de l’équipe de conception, de production et de diffusion de la radio scolaire burundaise et des conseillers pédagogiques du bureau d’éducation rurale, responsables de la formation continue des enseignants du primaire, des directions d’écoles et des inspecteurs communaux. Le projet prévoyait également le diagnostic des équipements et réseaux existants, et la supervision de leur réhabilitation. Dans le cadre du projet, l’ensemble du matériel pédagogique a été conçu.

* Projet réalisé en partenariat avec la SOFAD.

Burundi (2008)

Assistance technique pour la formation en présentiel

Banque mondiale/PARSEB – 43 735 $ CAN

Ce mandat s’insérait dans un programme d’envergure visant à mettre à niveau la formation des enseignants en poste au Burkina Faso en 2008, alors que de nombreux enseignants avaient été recrutés par le gouvernement pour palier à un accroissement marqué du nombre d’élèves inscrits à l’enseignement primaire. Le mandat a permis d’évaluer les besoins de formation des enseignants, des directeurs d’écoles et des inspecteurs du niveau primaire; d’évaluer et de réviser le matériel de formation continue, la répartition des contenus de formation continue devant être dispensés en présentiel et ceux devant l’être en formation à distance; et réviser l’organisation logistique des formations continues.           

Maroc (2005-2010)

Projet de renforcement des capacités institutionnelles du système éducatif marocain dans la mise en œuvre de la décentralisation et la déconcentration au Maroc (PROCADEM)

Affaires mondiales Canada– Valeur : 13 850 840 $ CAN (Valeur des services d’Éducation internationale: 1 573 565 $ CAN)

Ce projet a permis le renforcement de la gouvernance du système éducatif par un accompagnement à la mise en œuvre de la décentralisation et la déconcentration des pouvoirs, rôles et responsabilités. La contribution d’Éducation internationale dans ce projet a permis le renforcement des capacités des gestionnaires tant au niveau central, régional que local et accompagnement dans la mise en œuvre de la réforme par une assistance technique sur le développement organisationnel, le développement des plans de communication stratégique et des outils de communication, l’élaboration et la mise en œuvre du plan de redéploiement des ressources humaines, et la gestion des ressources humaines.

* Projet réalisé en partenariat avec la Fédération québécoise des commissions scolaires.

Burkina Faso (2008)

Voyage d'échange d'expériences du secrétariat général du ministère de l'Enseignement de base et de l'Alphabétisation (MEBA) du Burkina Faso

Affaires mondiales Canada / CRC Sogema (Programme d'appui au Plan décennal de développement de l'Éducation de base du Burkina Faso) - Valeur 7450 $ CAN

Ce mandat consistait à organiser un voyage d’études d’une délégation burkinabé au Canada pour former et renforcer les capacités du Secrétaire général et des directeurs du MEBA en administration scolaire (pilotage d’une politique sur la persévérance scolaire), réforme curriculaire et réforme de la gestion administrative des systèmes éducatifs (déconcentration et décentralisation).

* Projet réalisé en partenariat avec la Commission scolaire de Montréal.

Gabon (2005)

Étude stratégique du secteur éducatif

Banque africaine de développement /Ministère de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l'innovation et de la culture– Valeur : 132 450 $ CAN

Ce projet consistait à réaliser une évaluation institutionnelle et organisationnelle du système éducatif; une évaluation des politiques et de la performance, analyse des dépenses publiques en éducation; une analyse critique des axes stratégiques du gouvernement en matière d’éducation ; la rédaction d’un plan d’action pour la mise en œuvre des stratégies proposées et autres recommandations, incluant les indicateurs de suivi des progrès et la mise en place d’un mécanisme de suivi et évaluation.

Haïti (2004)

Formation des gestionnaires en gestion de proximité

Affaires mondiales Canada / Fondation Paul Gérin-Lajoie (Projet d'Appui à l'École Nouvelle dans l'Artibonite) – Valeur 22 600 $ CAN

Ce projet a permis de former des gestionnaires à la décentralisation de l’éducation et développement d’un cadre de gestion de proximité. La formation devait outiller les gestionnaires pour que ceux-ci puissent gérer les écoles avec la participation active des parents et de la communauté à l’organisation démocratique et à la vie de l’école, dans la perspective d’une interaction réciproque, et en respectant les orientations du Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et du sport.

Afrique - régional (2003-2004)

Préparation d’un guide de politiques et de listes de contrôle en alphabétisation

Banque africaine de développement – Valeur : 134 410 $ CAN

Le mandat consistait à produire des outils permettant d’accroître la capacité de la Banque africaine de développement à identifier, à planifier et à mettre en œuvre des projets et des programmes d’alphabétisation s’inscrivant dans sa politique sectorielle en matière d’éducation. Le mandat a permis à la BAfD de disposer d’indicateurs de rendement et de points de repère facilitant le suivi et l’évaluation des progrès accomplis et de leur impact durable sur le développement. Éducation internationale a également rédigé des lignes directrices des programmes en alphabétisation et préparer des listes de contrôle pour l’évaluation des impacts des projets en alphabétisation.